1 / 1

Implants dentaires

L’implant dentaire est une racine artificielle, classiquement en titane, qui vient remplacer une racine naturelle déjà extraite ou compromise par un traumatisme, une infection ou une maladie parodontale la pose d’implants dentaires peut être proposée aux patients dont une ou plusieurs dents ont été extraites. La raison n’est pas seulement esthétique : l’implant dentaire permet de retrouver des capacités de mastication confortables. Cela évite également aux dents adjacentes de compenser en se surélevant par exemple.

La durée de l’opération varie selon la complexité de l’intervention (nombre et localisation des implants, volume d’os disponible, etc).

Étapes des implants dentaires:
L’implant dentaire est une procédure ambulatoire, car le patient ne passe pas des nuits à l’hôpital. L’intervention est réalisée par étapes, parce que la liaison entre l’implant et l’os de la mâchoire nécessite du temps durant les différentes étapes à savoir:

  1. Retrait des fragments de la dent cassée.
  2. Préparation de l’os de la mâchoire et parfois une greffe osseuse peut être effectuée si nécessaire.
  3. Implantation de la racine de titane dans la mâchoire.
  4. Attendre l’intégration complète de l’implant à l’os, c’est ce qu’on appelle l’ostéointégration.
  5. Mise en place du pilier, sur la racine en titane, qui servira de support pour la dent implantée.
  6. Installation de la prothèse artificielle finale (couronne) sur le pilier de l’implant dentaire.

L’implant dentaire peut généralement prendre plus d’un mois. La plupart de ce temps passe en attendant la liaison complète de l’implant et l’os (l’ostéointégration). Ceci dépend des matériaux utilisés. Parfois plusieurs étapes sont combinées en une seule séance.

Complication après l’implant dentaire:
Que l’implant dentaire ait été réalisé en une seule séance ou en plusieurs, certaines complications temporaires peuvent apparaître immédiatement après l’opération, telles que:

  1. Un léger gonflement des gencives et du bas du visage.
  2. Un changement de la couleur des gencives en bleu.
  3. Une douleur au niveau de la partie implantée.
  4. Un saignement mineur dans la zone de l’implant.